top of page

La Légèreté des Lettres

Ce blog et les documents sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

  • Photo du rédacteurAmandine

Comment j'ai adopté un dragon !

Dernière mise à jour : 28 juil. 2023



Aujourd'hui je vous présente un petit jeu tout simple et terriblement addictif, qui a eu un succès fou à la maison comme à l'école, de la grande section à la classe de 3e !


Vous connaissiez peut-être "comment j'ai adopté un gnou" ? De mon côté , j'en avais entendu parler, mais je ne l'avais jamais testé. J'ai reçu la "suite" de la part de Didactojeux, qui s'intitule "comment j'ai adopté un dragon".


Une myriade de sujets tous plus originaux les uns que les autres, offrant toute un panel d'idées pour débrider l'imagination.


Le principe est simple (je vous avoue qu'en général je n'aime pas spécialement les jeux de société, j'aime quand on comprend vite et que l'on peut jouer de façon instinctive) :


Chaque joueur choisit une carte "menu", lance les dés verts qui donnent un nombre et indiquent alors l'intitulé du sujet sur lequel il faudra broder.


Ensuite, il suffit de lancer les dés de couleur en suivant le chemin indiqué sur la petite planche qui représente l'ordre narratif. Sur les faces des dés, on trouve des "lanceurs de phrases", qui permettent au joueur de se lancer dans la narration.


A tout moment, mais avant la dernière étape, le joueur peut lancer un dé blanc, où est inscrit une onomatopée à insérer dans l'histoire, et à faire suivre d'une nouvelle péripétie


De leur côté, ses compagnons de jeu pourront lancer le dé noir, qui permet de poser une question au joueur, soit pour le relancer, soit pour le déstabiliser et peut-être faire prendre un nouveau tournant à son histoire.


Avec le dernier dé, le joueur doit clore son récit, si possible avec brio et en surprenant son auditoire.


Ce que j'aime dans ce jeu, c'est que les parties sont rapides, et s'enchaînent sans qu'il y ait de confrontation. Pas de rivalité : chacun prend plaisir à écouter ou raconter, et c'est alors un vrai moment de partage autour de tous les sujets proposés.


J'ai pu tester ce jeu en "tête à tête" avec deux élèves en difficulté, et j'ai trouvé intéressant de pouvoir jouer avec eux tout en pouvant observer leurs manières de fonctionner et parfois ce qui pouvait les bloquer.


Je suis donc conquise !




*jeu offert

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page