top of page

La Légèreté des Lettres

Ce blog et les documents sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

  • Photo du rédacteurAmandine

Disposition en îlots

Dernière mise à jour : 25 juil. 2023


J'ai longtemps cherché une configuration de classe qui me convienne, sans être jamais satisfaite : je voulais éviter au maximum les bavardages, tout en favorisant la prise de parole et la possibilité pour moi de pouvoir me déplacer facilement dans toute la salle.


J'ai testé les rangs en "autobus", le fameux "U" utilisé par mes collègues de langue, avec une variante incluant quelques tables au milieu, puis de grande tablées ... jusqu'au jour où j'ai dû partager une salle avec une collègue qui s'était mise aux fameux îlots dont on entend beaucoup parler.


Les deux classes que j'avais cette année là se retrouvaient sur une autre plage horaire, dans une autre salle, à des rangées de tables seules, comme pour les examens. J'ai donc pu observer les différences flagrantes entre ces deux dispositions. La première m'a particulièrement séduite, puisque je ne reviendrai pas en arrière, alors que la deuxième, qui me rassurait pourtant en début d'année, ne m'a pas du tout convenu.


J'ai ensuite lu le livre de Marie Rivoire sur les îlots bonifiés, et j'ai adapté sa méthode à mes pratiques et surtout à ma personnalité. J'insiste sur "bonifiés" : il ne s'agit pas seulement d'une disposition de classe, puisqu'à chaque heure, des points bonus ou malus peuvent être donnés en fonction de l'attitude des élèves.


Ce qui me plaît dans cette disposition :


- c'est convivial, pour les élèves comme pour moi

- je peux plus facilement passer dans les rangs, et m'asseoir auprès d'un îlot pour donner des consignes ou répondre à des questions.

- c'est aussi un gain de temps lors des travaux écrits, puisque je donne des explications à un groupe à la fois

- les élèves sont très motivés pour participer

- une solidarité s'installe entre eux dans la majorité des classes, même chez les plus grands

- les élèves se montrent souvent très motivés, et certains font de beaux progrès au niveau de l'attitude.

- je ne donne quasiment pas de punition : ce système est plus efficace à mon sens.


Les inconvénients :


- il peut y avoir des élèves réfractaires, jamais plus de deux par classe. J'ai une table devant mon bureau , réservée aux élèves agités, ayant besoin d'un peu plus d'attention de ma part ou voulant s'isoler pour travailler seul sur une période.

- les bavardages peuvent être plus nombreux, mais il est plus facile d'en repérer les sources et d'agir. Une collègue utilise un sonomètre pour réguler le niveau sonore, je vais essayer cette année lors des travaux écrits


- il faut absolument être organisé pour remplir les petites fiches d'îlots le plus rapidement possible. Pendant le cours, je demande aux élèves de mettre les points bonus de leur îlot au crayon à papier, et je "valide" ensuite au stylo en écrivant la lettre "P" (comme "participation"). Puis je rajoute un "A" si l'îlot a eu une bonne attitude, et je mets les bonus/malus individuels. Les malus sont notés en rouge sous forme de lettre, pour que l'élève sache ce qu'il a fait de travers (même si, normalement, il en est conscient ... il y a en a toujours qui jouent les innocents, ou qui perdent la mémoire, ou qui, disons le, n'avouent jamais leurs torts ...)

J'ai maintenant pris l'habitude de remplir ces fiches après chaque cours. Elles sont rangées dans une pochette spéciale (une par classe)


Marie Rivoire recommande de laisser les élèves se placer eux-mêmes .... J'ai testé et seule une classe a réussi à avoir une attitude vraiment agréable (testé sur une douzaine de classes). Je le propose tout de même toujours une fois dans l'année, mettant en garde les élèves contre les "associations de malfaiteurs" ... mais ils constatent comme moi que ça ne fonctionne pas bien. Je fais donc mon plan de classe en veillant tout de même à ce que chaque élève ait des affinités avec au moins un camarade de l'îlot (sauf pour les cas particuliers, qu'il faut isoler)


J'ai également mis en place un système de "bonus" surprise, qui fonctionne très bien.


- Plusieurs fois dans la semaine, je pose des questions bonus (sur le cours, ou alors des questions de vocabulaire, de culture générale ...) : l'élève qui répond correctement peut gagner un point bonus pour lui ou pour son îlot.


- Je peux également décider de donner des points bonus quand des élèves montrent beaucoup de bonne volonté pour progresser (un élève timide qui participe de plus en plus souvent, un élève perturbateur qui se canalise, un élève qui oublie ses affaires régulièrement et qui fait en sorte d'avoir son matériel sur une période assez longue ...) ou quand certains d'entre eux ont une influence positive sur leurs camarades (il n'est pas toujours facile pour les élèves sérieux de supporter certains "agités")


- il m'arrive de donner un point bonus à un îlot particulièrement efficace, ou solidaire, ou même à toute la classe, quand l'attitude est exceptionnellement positive (par exemple, une classe faible qui travaille d'arrache-pied sur la lecture de l'incipit des Misérables un vendredi en dernière heure après une heure et demie de sport par 31 degrés ...)


Alors, certains collègues trouvent ce système de "récompense" infantilisant, ou absurde, mais il me convient et crée avec les élèves une ambiance de travail agréable, puisque leurs efforts, quels qu'ils soient, sont relevés.


A chaque fois qu'un îlot obtient la note de 20/20, je change le plan de classe et tout le monde recommence à zéro. Les membres de l'îlot "gagnant" ont également droit de piocher dans la boîte des petites récompenses ... (Je vous les montrerai dans un autre article)


Les notes sont souvent très bonnes : je mets un coefficient de 0,25.


Vous l'aurez compris, je suis vraiment très satisfaite de l'organisation en îlots qui permet de ne léser personne et de travailler dans des conditions agréables pour tout le monde.


N'hésitez pas à dire ce que vous en pensez, que vous soyez convaincu ou réticent !

1 commentaire

1 Comment


priscillia.georgin
priscillia.georgin
May 31, 2022

Merci beaucoup pour cet éclairage sur les îlots, j'ai tenté l'expérience cette année. J'ai changé le placement des élèves à chaque retour de vacances. Par contre, je ne mets pas de note d'îlot, mais je trouve que c'est une très bonne idée. Notez-vous les réponses des élèves ou simplement leur attitude face au travail? Je ne comprends pas trop cette partie. A quoi correspondent les lettres et à quel barème sont-elles associées? Merci. Bonne continuation.

Like
bottom of page